articles récents 

- Egypte : La révolution continue ! Vive les Egyptiens !
01/07/2013 Les Egyptiens sont sur le point d’éjecter un deuxième despote en deux ans ! Quel courage ! Quelle force ! Quelle leçon ! A l’heure où nous écrivons ces lignes, l’opposition a donné 24 heures à Morsi pour dégager ! Et l’armée a fixé un ultimatum de 48 heures aux politiques pour répondre aux demandes du peuple ! Morsi dégage !!! ارحل ! !!!

- PRISM: bienvenue dans l'outre-monde
25/06/2013 Le scandale PRISM est bien davantage qu’une simple dérive des services de renseignements américains. PRISM révèle en fait l’architecture profonde de cet outre-monde en devenir, ce «meilleur des mondes» que notre vertueux Système façonne pour nous jour après jour à grands coups de progrès technologiques. Nul besoin ici d’un quelconque complot d’une quelconque société secrète. Le totalitarisme est inscrit dans les gènes de la «dictature néolibérale», et son avènement est garanti par la fuite en avant d’un Système anthropotechnique désormais hors de contrôle. Bienvenue donc dans les prémices de cet outre-monde, de cette société mondiale de l’obéissance en devenir, société sans conscience, sans citoyens et sans nations, où vos enfants seront totalement libres d’être guider vers le bonheur parfait, en toute transparence. >> La suite

- D'Obama à Miss Alabama
22/06/2013 Entré dans la phase terminale de son effondrement, le Système néolibéral enfante et multiplie les crises comme une tumeur engendre et dissémine les métastases. Crise économique ; crise environnementale ; crise financière ; crise alimentaire, crise énergétique ou crise de légitimité forment ainsi une immense crise à têtes multiples dont chaque ogive éclate à son tour pour accoucher d’autres crises, d’autres métastases. Dernière crise en date : le scandale PRISM, ou comment les géants du web participent activement aux programmes étasuniens de surveillance illégale de citoyens du monde entier. Une énième crise dont la nature particulière confirme s’il en était besoin la dérive totalitaire du Système. >>La suite

- Impressions chinoises
22/06/2013 De retour de voyage, nous vous avons rapporté une série d'images que nous vous proposons dans une sorte de "séquence évasion". Nous vous proposerons aussi dans quelques temps un texte sur ce voyage en Chine très riche d'enseignements. Mais pour l'instant: >>place aux images

- Montage en Syrie : le Bloc repart à l’offensive
14/06/2013 Le 6 mai dernier, Carla del Ponte, membre de la Commission d’enquête de l’ONU sur les violations des droits de l’homme en Syrie, avait été on ne peut plus claire en affirmant que les rebelles, et non le régime de Damas, avait utilisé des armes chimiques «Nous avons rassemblé des témoignages qui laissent apparaître que certaines armes chimiques ont été utilisées, en particulier du gaz innervant, et ce qui apparaît dans notre enquête c’est que ces gaz ont été utilisés par les opposants, les rebelles.»
Aujourd’hui, grâce au montage… >>La suite

- Pause printanière
27/03/2013 Chers tous, entrefilets va faire une courte pause printanière mais nous continuerons tant que faire se peut à alimenter les repérages du jour via twitter. Pour suivre au plus près la trajectoire de notre Hyper-Titanic, nous vous renvoyons provisoirement aux sites de notre rubrique liens utiles. Dans une poignée de semaines, nous vous retrouverons ensuite avec la même énergie combative pour décrypter et commenter ce temps d’éveil et de confrontation qui est le nôtre.
A bientôt.
ef 


- Désordre a l’extérieur, fracture à l’intérieur
21/02/2013 Ces derniers temps, une nouvelle accélération semble saisir l’histoire du monde sous la pression de puissantes forces centrifuges. D’un côté, encagé dans sa posture belliciste, le Bloc atlantiste s’enfonce dans une logique de confrontation avec les grandes puissances rivales, au point que le spectre d’un affrontement avec la Russie ressurgit. De l’autre, les Etats-Unis eux-mêmes se retrouvent traversés par une fracture de plus en plus profonde entre Démocrates et Républicains, au point que le pays en devient pratiquement ingouvernable. >>La suite

- Nouveu petit scandale au grand galop
21/02/2013 Quelques petites notes de lecture "brutes de décoffrage" sur le dernier scandale made in Système de la viande de cheval dans les cannellonis, spaghettis bolognaise, moussakas, hachis parmentiers etc. etc. etc. . >>La suite


- Mauvaise pioche israélienne en Syrie

05/02/2013 Tout ronronnait pourtant si bien en Syrie. Des flots d’armements ; des océans de pétrodollars ; des fleuves de jihadistes importés ; le tout (re)couvert par des médias occidentaux complètement asservis: rien ne semblait devoir contrarier la petite guéguerre sous-traitée par notre vertueux bloc atlantiste à ses alliés progressistes du Golfe. Sauf que voilà, parano-Netanyahou n’a pas pu s’empêcher de déraper en lançant un raid aérien, faisant d’Israël le premier pays étranger à engager officiellement les hostilités avec Damas. Malaise au club des G.O. de la boucherie syrienne. >>La suite

- Pour en finir avec la fausse révolution syrienne
16/01/2013 Avertissement : une fois n’est pas coutume, nous renvoyons à l’intérieur du site pour accéder à notre texte du jour sans en publier d’extrait sur cette page. Il contient en effet des descriptions choquantes de vidéos d’atrocités perpétrées par les pseudo-révolutionnaires syriens. Certains passages pourraient blesser les âmes sensibles. >>Lire le texte

- 2013, l’éveil et la confrontation
20/12/2012 Ainsi donc, vendredi 21 décembre 2012 devait être le jour de la fin du monde à en croire le désormais fameux calendrier maya. Pourtant, pas de Melancholia en vue; pas plus que de cieux qui se déchirent pour laisser entendre une voix sentencieuse clamer: «Bande de ploucs, vous avez vraiment été nuls ces 20’000 dernières années et c’est l’heure de passer à la caisse». La mésaventure humaine va donc continuer, et nous avons tout le loisir de nous livrer à notre traditionnel petit bilan de fin d’année. >>La suite


- La crise à têtes multiples du Système pour les nuls
07/12/2012 Une fois n'est pas coutume, nous vous proposons ici une simple sélection de trois vidéos où tout est dit de la crise à têtes multiples du Système. En commençant par la grande crise de notre civilisation, jusqu’à ses tentatives affolées de perdurer dans son être par la guerre face à la raréfaction des ressources, en passant par une petite leçon d’anatomie d’un capitalisme financier devenu aussi vorace qu’autonome, et qui conduit sans sourciller notre Hyper-Titanic vers son iceberg
.

- Le grand guignol de France 2 sur la Syrie
05/12/2012
L’ex-URSS avait la Pravda, nous avonsLibération et ses clones, Le Figaro et ses clones, et à peu près tout le paysage audiovisuel français, à commencer par l’indépassable France 2. Grand moment de télévision donc, mardi soir, à l’heure de commenter la situation syrienne lors du JT de la chaîne d’Etat. La mission de l’humide Pujadas: relancer l’intérêt du spectateur pour un sujet has been depuis des mois dans les chaumières de France et de Navarre. >>La suite

- «Etat-observateur» de Palestine : impressions
30/11/2012 C’est l’histoire d’une famille qui vit dans une grande maison entre mer et désert. Soudain, des intrus débarquent, massacrent une partie des habitants et chassent les autres pour s’y installer. Comme il reste des membres de la famille dans une minuscule aile de la maison, les nouveaux occupants décident de les isoler à grands renforts de barbelés. Apartheid et oppression s’installent. >>La suite

- Galeries photos à nouveau actives Un problème technique rendait nos galeries photos inaccessibles... voici la chose réparée... bonne visite.

- Israël, un Etat-voyou aux pieds d’argile 20/11/2012 La dissuasion israélienne : c’est fini ! En six jours de guerre ouverte contre la prison à ciel ouvert de Gaza, Israël est déjà dans l’impasse et cherche une porte de sortie. Son pilonnage n’a pu empêcher la résistance palestinienne de tirer plus de 800 missiles contre l’Etat hébreu, dont plus de 530 ont percé son fameux «dôme de fer», touchant même des cibles hautement symboliques comme Tel Aviv ou Jérusalem. Du jamais vu ! Comme en 2006 au Liban, la stratégie militaire israélienne d’une guerre exclusivement aérienne est un échec patent. Et sauf à se lancer dans une opération terrestre qui impliquera un immense carnage que les conditions internationales ne semblent plus pouvoir permettre, l’Etat hébreu s’apprête à enregistrer une deuxième défaite militaire majeure contre un adversaire non-étatique. Accessoirement, ce probable fiasco vient aussi confirmer la justesse d’une stratégie de résistance fondée sur l’équilibre de la terreur pour les pays menacés par l’Etat hébreu. Message sans aucun doute reçu 5 sur 5 à Téhéran…
>>La suite

- barbarie israélienne et nouvelle donne régionale 19/11/2012 Ecraser sous un tapis de bombes une prison à ciel ouvert où croupissent un million et demi de civils: personne n’avait encore osé, pas même l’ancien régime d’apartheid d’Afrique du Sud. Rien qu’aujourd’hui, une trentaine de civils palestiniens ont été tués à Gaza. Il n’y a bien sûr rien de particulièrement nouveau sous le soleil de Palestine en la matière, puisque le racisme et l’impunité totale de l’Etat-voyou israélien nous ont habitués à ce genre d’exploit militaire depuis des décennies. Une fois de plus, face à l’abjection et au terrorisme d’Etat sionistes, nous sommes donc plus que jamais Tous Palestiniens ! Reste que cette équipée sanglante israélienne intervient dans un climat totalement nouveau au Moyen-Orient, et devrait provoquer une redistribution des cartes dans la région, avec de probables implications sur la crise syrienne. >>La suite
 
- Obama le sauveur : épisode II 07/11/2012 Le monde entier salue la réélection d’Obama
» à en croire un titre du Parisien, nous nous sommes dit que, forcément, nous avions tort de ne pas être ébloui par la chose, de ne pas vibrer à l’unisson rassurant dans cette célébration désormais cosmique. Sans doute avons-nous jugé un peu trop durement le petit et sanglant bilan de son premier mandat. Sans doute n’avons-nous pas mesuré à quel point il incarnait encore l’espoir et le désir de changement, à quel point cette fois si, damned, il allait donc nécessairement pouvoir faire quelque chose, même si on ne sait pas trop quoi. Mais si le monde entier salue sa réélection
, diantre ! c’est que ça va forcément être bien, non ? >>La suite

- Attentat de Beyrouth : nettoyage ou riposte ? 06/11/2012 Le 19 octobre dernier, une puissante déflagration secoue le quartier d’Achrafieh à Beyrouth. Selon un modus operandi devenu traditionnel dans la capitale libanaise, un attentat à la voiture piégée vient de pulvériser le général Wissam al-Hassan, l’homme fort des Services de renseignement libanais. Immédiatement, la capitainerie du Bloc atlantiste et sa machine de propagande accusent le régime syrien de Bachar el-Assad d’avoir fomenter le coup. Possible, mais pas certain tant la disparition de ce sombre personnage efface une ardoise tout aussi encombrante pour les capitales occidentales que pour Damas. >>La suite

- Obama broyé, digéré et peut-être bientôt éjecté 31/10/2012 En quatre ans d’illusions perdues, le pauvre Obama aura au moins apporté la preuve que la présidence américaine est un titre devenu essentiellement honorifique. Animé d’une foi à laquelle on reconnaîtra volontiers une certaine pureté; dévoré d’une ambition que nous ne jugerons pas; aussi brillant qu’intelligent et, qui plus est, porté par une élection officiellement jugée comme «historique», l’homme avait pourtant tout pour devenir ce président de rupture, ce grand réformateur, cet american-Gorbatchev tant attendu. Or Barak Obama n’a été capable de rien, d’absolument rien. Poussé dans les cordes, il s’est même révélé capable du pire. >>La suite

- Effondrement du Système : les suisses font le buzz 18/10/2012 Durant la première quinzaine de septembre dernier, l’armée suisse s’est engagée dans un exercice d’une actualité aussi brûlante que dérangeante, et surtout très instructif. >>La suite

- Tambours de guerre et apoptose 12/10/2012 Il y a quelque chose de fascinant à voir cette montée aux extrêmes généralisée sur tous les fronts où s’agite le Bloc atlantiste. Partout où le canon n’a pas encore «entamé son rouge labeur», la guerre est sur toutes les lèvres, dans tous les cœurs, dans tous les esprits, à la fois crainte et désirée. >>La suite

- Syrie-Turquie : la guerre ? mais contre qui ? 04/10/2012 Bien sûr, en apprenant la nouvelle d’un village turc bombardé depuis la Syrie, et de la riposte d’Ankara, les incorrigibles soupçonneux que nous sommes ont immédiatement pensé à un montage rebelle de type false flag pour obtenir enfin l’appui aérien tant attendu de l’OTAN. >>La suite

- palestine, as usual
4/10/2012 Un an après le discours de Mahmoud Abbas à l'ONU pour demander l'adhésion de la Palestine, c'est toujours le statuquo: occupation, colonisation, apartheid. Rien de nouveau donc, si ce n'est la volonté de dénoncer et dénoncer encore l'insupportable, l'inacceptable, en insistant une fois de plus pour dire que la seule option réaliste qui reste aux Palestiniens est d'abandonner l'idée d'un Etat-croupion et de réorienter leur lutte sur le modèle sud-africain pour aboutir à la création d'un état bi-national. Rappel de quelques vérités qui restent bonnes à dire. >>La suite

- essai : Pourquoi Notre Hyper-Titanic va couler (De la bataille contre le Système, épisode III) 27/09/2012 Rien ni personne ne pourra infléchir la trajectoire implacable de notre hyper-Titanic. Le paquebot est trop lourd, trop grand, impossible à manœuvrer sur une courte distance et glisse trop vite sur l’arête d’un iceberg écologique qui déchire déjà son flanc. De surcroît, aveuglée par les prouesses du monstre qu’elle croit encore contrôler, sa capitainerie n’en finit plus de pousser les moteurs à fond en hurlant si fort «Progrès ! Progrès !», qu’elle parvient à couvrir le vacarme de l’eau s’engouffrant dans les brèches béantes. Seule une panne totale des moteurs pourrait encore éviter le naufrage total. >>La suite

- ok, les oGM sont officiellement des poisons ! Et maintenant ? 19/09/2012
La nouvelle est énorme et devrait être cataclysmique pour les empires industriels qui ont fait leur credo de la privatisation du vivant. Oui, les OGM sont des poisons, ni plus ni moins. C’est la conclusion sans appel à laquelle sont arrivés des chercheurs français qui ont étudié en secret les effets des OGM sur 200 rats durant deux ans. Résultats : cancers et pathologies lourdes comme s’il en pleuvait. Face à une telle bombe, et vu le risque déjà bien connu de dissémination de ces poisons, l’attitude logique des autorités devrait être le lancement d’une alerte mondiale avec mise sous tutelle des entreprises concernée et séquestre des stocks. Sauf que voilà… >>La suite

- Islamophobie : irresponsabilité et inculpabilité, as usual 19/09/2012 Le déchaînement de violences engendré par le Système, qu’il soit intérieur (paupérisation, précarité, atomisation sociale) (guerre en Irak, en Libye, en Syrie) est marqué au double sceau de l’irresponsabilité et de l’inculpabilité. En résumé, quelle que soient les conséquences de mes actes, ils sont nécessairement légitimes et vertueux puisque je représente un modèle de société indépassable face à l’obscurantisme de l’autre. Accessoirement, je suis donc habilité à cracher au visage de pans entiers de l’humanité puisque mon système de valeur, forcément indépassable lui aussi, me l’y autorise. >>La suite

- Stratégie du chaos et retour de manivelle 18/09/2012
L’Empire US a atteint les limites de son expansion et le reflux de sa puissance s’accélère, inéluctable, mécanique. La fronde décomplexée des pays du Brics en général, de la Chine et de la Russie en particulier, témoigne de ce changement de paradigme. Les lignes de fracture de la géopolitique mondiale se redessinent ainsi sous nos yeux. Poussé dans ses derniers retranchements, incapable d’inverser le cours de l’Histoire, l’Empire se jette aujourd’hui à corps perdu dans la terreur pour tenter de ralentir son déclin en semant le chaos partout où il échoue à maintenir ou imposer sa domination, comme en Syrie. Pour l’occasion, les méchants jihadistes combattus durant dix ans de War on terror sont donc redevenus les Freedom fighters de l’Empire. Mais les premiers retours de manivelle ne se sont pas fait attendre. >>La suite

- la crise à têtes multiples, en mode turbo 11/09/2012 Il n’y a plus guère que Washington, Londres et Paris pour croire encore que le vertueux Système qui assure leur suprématie a encore un avenir. Au plan financier, c’est la ruine. Même le fabuleux hold-up de 2'200 milliards de dollars opéré sur les contribuables par les pouvoirs publics pour éviter la banqueroute de leurs banksters n’y aura pas suffi. Le gros de cette manne ayant servi à couvrir les paris foireux de Wall Street ou de la City, rien n’a été résolu et les conditions structurelles qui ont conduit à la débâcle sont restées en place, garantissant une trajectoire impeccable de notre merveilleux Titanic vers de nouveaux icebergs, toujours plus gros. Au plan politique, le bilan n’est pas meilleur et la faillite du système économique se double de celle du magistère moral d’un Bloc occidental encagé dans une monstrueuse logique de guerre que plus personne ne comprend, même pas lui. >>La suite

- Bon, allez, notre contribution aux commémorations du 11 Septembre, avec un petit résumé de la version officielle.

- LE BLOC, BACHAR, NETANYAHOU ET LES PUSSY RIOT 21/08/2012 Décidément, la politique extérieure du Bloc occidental ne laisse pas d'étonner par la profondeur de son égarement. Ainsi, alors qu'ils tentent d'accélérer par tous les moyens la descente aux enfers de la Syrie sous prétexte de la sauver, les ténors atlantistes ne se sont pas vraiment émus de l'attaque imminente de l'Iran annoncée par parano-Netanyahou. Attaque tout de même susceptible de déclencher une guerre régionale, voire mondiale au vu de l'implication russe et chinoise dans l'affaire. Excusez du peu. En revanche, nos audacieux leaders du monde libre n'ont pas manqué de suffoquer d'indignation à l'annonce du verdict infligé aux punkettes de Pussy riot par l'immonde justice de l'épouvantable capitale russe. Curieux sens des priorités indeed. >>La suite

- COMMENT LE BLOC ATLANTISTE A CONSTRUIT LA GUERRE EN SYRIE 06/08/2012 L’origine et les causes des guerres civiles qui durent finissent toujours par se perdre dans la mémoire du temps. Après quelques années, elles en viennent à exister par elles-mêmes, pour elles-mêmes, avec leurs lots de tueries, d’accalmies, puis de poussées mortifères sans que plus personne ne puisse ou ne cherche vraiment à faire sens avec les évènements. Tout est devenu trop compliqué, avec trop d’acteurs, trop de drapeaux et de faux drapeaux, trop d’intérêts mêlés. Nous avons vécu ce syndrome avec la guerre dite civile du Liban ou avec celle du Sri-Lanka, et nous le vivons aujourd’hui avec celle du Congo. Alors au moment où la Syrie paraît promise à l’un de ces funestes destins, il est crucial de fixer la mémoire de ce qui s’est passé pour constater que dans ce cas-ci, il aura fallu moins d’un an et demi au Bloc atlantiste et à ses alliés pour y construire une guerre civile de toutes pièces. >>La suite

- SYRIE-IRAN: LE POINT DE FUSION APPROCHE 03/08/2012
Il y a des époques comme cela où tout devient possible, où il est raisonnable de ne plus écarter aucun scénario, pas même les plus improbables. C’est que dans un climat où partout dominent l’hystérie, les tensions, les machinations, les crises et les montées aux extrêmes, on résiste mal à la tentation de donner à l’ensemble de la chose un avenir parfaitement merdeux à 9 chances sur 10. Inutile de dire que nous sommes dans une telle époque, avec une conjonction soudaine d’évènements qui attestent que le dangereux point de fusion approche entre les crises syrienne et iranienne. >>La suite

- L’OCCIDENT, SEUL DANS SA BULLE 31/07/2012
Au risque de paraître naïfs, il faut avouer qu’ici, àentrefilets, nous ne cessons d’être fascinés par l’ampleur de la désinformation propagée par le Bloc occidental dans les crises syrienne ou iranienne. Et plus généralement par la persistance de cet étonnant besoin qu’il a de toujours vouloir recouvrir du vernis de la vertu ses manigances les plus évidentes, voire même sa barbarie la plus outrancière. C’est un phénomène fascinant par ce qu’il signifie de rupture totale avec ce réel que partage le reste du monde. >>La suite

- LE GRAND DEAL RATÉ DU BLOC ATLANTISTE EN SYRIE 25/07/2012
Grâce à Scarlett Haddad, peut-être la dernière grande plume indépendante de la presse francophone libanaise, on en sait un peu plus sur l’accélération des évènements en Syrie, depuis le spectaculaire attentat survenu à Damas jusqu’au nouveau veto russo-chinois à l’ONU. Il semble en effet que les Services occidentaux aient été à la manœuvre en coordonnant guerre médiatique, attentat et offensive des insurgés sur la capitale pour forcer les Russes au compromis. Avec un flop à la clé. >>La suite

- HUMEUR: LA FABLE DE LA GRENOUILLE DÉBILE 23/07/2012
On connaît tous cette édifiante petite leçon de choses qui veut qu’une grenouille plongée dans l’eau bouillante bondit instantanément hors de la casserole, alors que si elle est placée dans un récipient d’eau froide dont la température monte progressivement, elle fini par bouillir sans même s’en apercevoir. Or il se trouve que nous venons de découvrir une version de l’histoire où la grenouille de la fable est assez débile pour se mettre elle-même aux commandes du thermostat et coasse, coasse et coasse encore, alors que la température de son bain frise le point d’ébullition. >>La suite

- RÉSOLUTION BIDON POUR LA PIRE DES OPTIONS  20/07/2012  
Conformément à leur politique, Russie et Chine ont à nouveau opposé jeudi un double véto à une énième résolution atlantiste destinée à ouvrir la voie à des frappes sur la Syrie. Conformément à leur volonté hystérique d’en découdre, les Occidentaux ont écumé de rage, ou plutôt ont fait semblant. Car soyons clairs, il s’agissait d’une résolution bidon dans le cadre d’une pièce de théâtre onusienne tout aussi bidon, et simplement montée pour ouvrir la voie à un appui massif aux insurgés, voire à de vertueuses frappes humanitaires. >>La suite

- LA BATAILLE DE DAMAS, UN « TOURNANT », OUI, MAIS DANS QUEL SENS ? 19/07/2012  
Dans la foulée des assauts lancés contre Damas par les mercenaires de l’ASL depuis quelques jours, un attentat-suicide a frappé mercredi le gouvernement syrien dans l’un de ses sanctuaires, tuant trois hauts responsables dont le ministre de la Défense et le vice-ministre de la Défense, beau-frère du président Bachar al-Assad. Immédiatement, la nouvelle a déclenché un frisson jubilatoire dans les chancelleries occidentales, et parmi les troufions de la presse-système atlantiste. Sauf que voilà, il n’est pas sûr que le coup vienne des jihadistes triomphants. >>La suite

- SYRIE : PLAISANTERIE RUSSE, JEUX DE GUERRE US ET ENFANTS-SOLDATS 06/07/2012
Décidément, le Bloc occidental n’en fini plus de se casser les dents sur le dossier syrien. Rien y fait. Les combines, les rumeurs, les intimidations, la grandiloquence des déclarations outrées, la propagande jusqu’à la nausée des troufions de la presse-Système: rien, absolument rien ne marche et le gouffre qui sépare l’hystérie occidentale de la politique russo-chinoise ne cesse de sélargir sur ce dossier. >>La suite

- L’EMPIRE, LE DOCTEUR KÜBLER-ROSS ET LA SYRIE  28/06/2012 
A l’Etat de nature les nations sont des monstres froids. Et parmi ces monstres froids, les grandes puissances – et à plus forte raison les empires –, sont particulièrement dangereux lorsque leur suprématie est menacée. C’est que, comme on dit, une grande puissance ne meure pas dans son lit. >>La suite

- HYSTÉRIE OCCIDENTALE ET MALAISE TURC 25/06/2012
Lorsqu’une pause estivale anticipée vous a soustrait des affaires du monde quinze jours durant, le retour à la «réalité» vous donne curieusement l’impression de la quitter pour entrer dans un fameux délire. >>La suite

- LA SYRIE , OTAGE D’UN GRAND DEAL AMÉRICANO-IRANIEN ? 01/06/2012 
Une source très bien informée de par ses hautes fonctions à Beyrouth nous le confirme : les banques libanaises croulent sous les flux massifs d’argent en provenance du Golfe, et plus singulièrement du Qatar et de l’Arabie saoudite. Mais non pas cette fois pour permettre l’acquisition de biens immobiliers libanais par de riches princes désœuvrés, mais bien pour financer l’achat d’armes et soutenir financièrement la rébellion syrienne. Côté américain, on laisse faire, puisque l’effondrement de la Syrie reste un objectif secondaire d’importance sur la route de Téhéran. Mais les Américains ont des mégatonnes d’arrière-pensées. >>La suite

- HOULA, LE CASUS BELLI QUI SE VOULAIT INDISCUTABLE 31/05/2012
Vendredi 25 mai dernier, une centaine de personnes, pour moitié des enfants, étaient massacrés à Houla. Brutalement tiré de la torpeur résignée qui l’avait gagné sur le dossier syrien, voilà notre vertueux bloc atlantiste reparti comme un seul homme à l’offensive, accusant sans preuves Bachar el-Assad du carnage dans un réflexe pavlovien, rêvant à mots à peine couverts d’un bon petit lynchage à la Kadhafi pour pouvoir enfin proclamer à nouveau, hilare: «We came, we saw, he died». >>La suite

- DU PRINTEMPS À L’HIVER SYRIEN 11/05/2012
Depuis plus d’un an, les idiots utiles des salons parisiens et de la presse-Système n’ont eu de cesse de réclamer la tête d’un Bachar el-Assad accusé sans nuances de réprimer dans le sang une opposition bisounours. Délibérément malhonnêtes pour les uns, emportés dans le romantisme humide et délirant d’un Printemps arabe de papier glacé pour les autres, ils ont consciencieusement nié les faits, détourné la tête, refusé de voir que les légitimes protestations populaires du début ont quasi immédiatement cédé le pas à la violence de groupes armés manifestement prêts à l’action. Aujourd’hui, quatorze mois après le début de ce Printemps raté, l'épouvantable boucherie perpétrée jeudi à Damas marque peut-être l’entrée de la Syrie dans une guerre civile totale, une guerre que tous les plumitifs exaltés de la presse-Système auront, par aveuglement idéologique ou par idiotie pure et simple, largement contribué à encourager. >>La suite

- LES LIMITES DE LA QUINCAILLERIE US 09/05/2012
Il en va des joujoux du Système comme du Système lui-même : plombée par la complexité de leur architecture, leur hyper-puissance finit par se muer en hyper-impuissance, avant de se transformer en mécanisme d’autodestruction. Et c’est bien ce qui est en train d’arriver à la jolie quincaillerie volante sur laquelle le Système compte pour conduire et gagner ses ratonnades civilisatrices de par le monde non encore domestiqué. Sauf qu’en matière d’avionique, on vole de catastrophe en catastrophe au royaume furtif de la ligne de codes US. Décryptage (tentative de). >>La suite

- ISRAËL : DES MURS, DES GUERRES ET LA CRISE 03/05/2012
Malgré 60 ans de soutiens financier, politique, idéologique et militaire de la part du Bloc atlantiste, le greffon israélien n’a jamais pris dans l’écorce du monde arabe et, soyons clairs, ne prendra jamais. Convaincue que seules la force et la violence peuvent lui assurer un minimum de longévité, l’entité sioniste n’a donc jamais eu qu’une seule stratégie hormis le vol des terres palestiniennes : organiser la division, la dévastation et la ruine autour d’elle pour prospérer dans l’œil du cyclone. Son agenda se résume donc pour l’essentiel à l’occupation sanglante de la Palestine , à la construction de murs et à la guerre. A la faveur de la crise générale du Système, un fait nouveau apparaît pourtant : le projet d’attaque de l’Iran provoque un affrontement musclé entre paranos et réalistes au cœur de l’administration sioniste. Et l’extrême tension qui prévaut aujourd’hui sur cette question semble indiquer que nous sommes peut-être arrivés à la veille de la décision finale. >>La suite

- ASSANGE REJOINT POUTINE DANS L’AXE DU MAL 24/04/2012
Epuisée par l'accumulation des couleuvres avalées puis régurgitées ; éreintée par les océans de conneries qu'il a fallu propager ; usée à force de compromission et de déni de réalité : la presse-Système occidentale est devenue irritable. Qu’elle soit mise un peu trop brutalement face à sa médiocrité, et patatras : elle pique sa crise ! Pour avoir osé décrocher et diffuser une magistrale interview du très secret chef du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, le Patron de Wikileaks, Julian Assange, vient donc de rejoindre Vladimir Poutine dans l’Axe du Mal, Axis of evil pour les intimes. Décryptage. >>La suite

- BREIVIK ET MERAH, FILS NATURELS DE HUNTINGTON ? 18/04/2012
Le 22 juillet 2011, Anders Behring Breivik massacre 77 personnes de sang froid dans sa croisade pour sauver la culture norvégienne de l’invasion musulmane. Entre les 11 et 19 mars derniers, Mohammed Merah tue 7 personnes dans une autre croisade, pseudo-jihadiste cette fois. Le premier, actuellement jugé, est souvent présenté comme un fou, le second a été exécuté. A priori, tout semble opposer les deux assassins. Pourtant, tous deux ont en commun d’être les rejetons déviants du «Choc des civilisations», une idéologie perverse qui a trouvé son application concrète avec une «guerre contre la terreur» dans laquelle ils ont baigné, grandi ; de laquelle ils se sont nourris, qui les a inspirés. >>La suite

- ENTREFILETS EN DIRECT 16/04/2012
Entrefilets vous propose désormais un petit encadré où défileront en flux continu des liens vers des articles ou des infos qui ont retenu notre attention. Ce «widget» fonctionne grâce au compte Twitter de notre site.
Pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec la chose, elle fonctionne comme suit : chaque message est constitué d’un paragraphe de texte qui contient des liens internet (couleur un peu mauve). Le premier lien pointe vers le compte twitter de l’expéditeur (parfois un autre qu’entrefilets si nous avons transféré un message reçu), puis vient en général un court texte descriptif et le lien utile qui renvoie vers l’article repéré. Ce lien comporte en général le nom du média mais peu aussi parfois prendre la forme d’un code parfaitement sibyllin. Il suffit de cliquer dessus pour consulter l’article proposé.
Enfin, une dernière ligne de liens est destinée aux possesseurs de comptes twitter qui peuvent répondre aux messages ou les transférer notamment.
Voilà. Cela peut paraître rébarbatif mais on s’y fait en quelques clics. Et surtout, cela nous permet de vous faire partager nos repérages en direct.
Bonne lecture.

- LE  BRICS, OBAMA, MEDVEDEV ET NETANYAHU 30/03/2012 L’année 2012 ne verra sans doute pas la fin des temps que l’on prête au calendrier Maya, mais elle marquera sans conteste la fin officielle de l’hégémonie du Bloc atlantiste au profit de l’avènement du BRICs. Quant à Obama, il nage toujours en eaux troubles et lâche imprudemment des petites phrases aussi révélatrices que potentiellement lourdes de conséquences. >>La suite

- FLOTS DE SANG POUR LIGNES ROUGES 20/03/2012 Situé au croisement de plusieurs grandes lignes de fractures géopolitiques, le Liban a servi durant plus de vingt ans d’entonnoir et de fusible à toutes sortes de crises régionales et internationales. Les Israéliens, les Américains, les Français, les Iraniens, les Syriens et les Palestiniens notamment y ont fait la guerre directement et indirectement, le plus souvent par milices interposées. Puissance occupante du Liban durant les quinze ans qui ont suivi la fin officielle de cette prétendue guerre civile, la Syrie est peut-être, ironie de l’Histoire, en train de reprendre le rôle tragique de son petit voisin. La crise syrienne a marqué le grand retour aux affaires de la Russie et de la Chine qui ont osé contrer le Bloc atlantiste sur ce dossier. Mais la bataille est loin de se cantonner au seul champ diplomatique et, sur le terrain, tous les ingrédients d’une guerre de tranchées entre grandes puissances sont désormais réunis. >>La suite

- SYRIE : LES GROSSES FICELLES DE L’INTOX 16/03/2012 Alors que la presse-Système du Bloc atlantiste n’en finit plus mettre en scène sa vertu outragée dans l’affaire syrienne, Russia Today, balance un pavé dans cette marre nauséabonde et démontre l’énorme, l’immense manipulation opérée à la source sur ce dossier. >>La suite

- HUMEUR : DE LA MAL-INFORMATION AU MILITANTISME 16/03/2012 En quelques années, la plupart des grands médias occidentaux ont tourné le dos à leur mission journalistique première. >>La suite

- ÉQUILIBRE STRATÉGIE OFFICIELLEMENT BOULEVERSÉ 09/03/2012 Le Bloc occidental, emmené par les Etats-Unis, a pour la première fois pris officiellement acte du grand retour des Russes en tant que puissance politico-militaire sur le théâtre moyen-oriental, et du bouleversement stratégique que cela implique. >>La suite

- POUTINE ET L’HYSTÉRIE DU BLOC DE L’OUEST Comme prévu, l’élection de Vladimir Poutine à la présidence russe a suscité une avalanche de réactions pincées du vertueux monde politique occidental, le tout enrobé d’un déferlement de commentaires outrés, voire haineux des tâcherons de sa monoculture journalistique. Or Vladimir Poutine a bel et bien été élu par une écrasante majorité du peuple russe qui lui attribue, à juste titre d’ailleurs, le mérite du redressement d'un pays dépecé par les oligarques dans le chaos des années Eltsine. Seulement voilà... >>La suite

- ENCORE UNE VERTUEUSE BOUCHERIE SUR LES RAILS 03/03/2012 Décidément, on a les alliés qu’on mérite. Adoubé par le vertueux Bloc de l'Ouest comme représentants légitimes du peuple Syrien, les extrémistes du CNS viennent de décider la création d’un «bureau militaire» pour organiser le trafic d'armes à destination des insurgés radicaux. De son côté, son bras militaire, l’ALS, défait à Homs, réclame une intervention de l'OTAN pour un remake de la ratonnade libyenne en Syrie. >>La suite

- PANIQUE À PARIS : JUPP TENTE DE SAUVER SES MERCENAIRES EN SYRIE  29/02/2012 Nous n’avons eu de cesse de le répéter : la légitime contestation syrienne du début a très vite été récupérée, confisquée et manipulée par le Bloc Atlantiste pour lequel la chute de Damas est une victoire d’étape obligée sur la route de Téhéran. Mais l’affaire s’est révélée plus compliquée qu’attendu. Et après le flop des "amis de la Syrie", Juppé tente désormais un énième forcing à l'ONU pour faire passer une résolution autorisant cette fois des couloirs humanitaires. Il s’agit en fait d’offrir un ballon d’oxygène à une insurrection armée qui semble en passe d’être écrasée. Une situation potentiellement explosive pour Paris puisqu’elle pourrait révéler l’implication d’agents français aux côtés des rebelles. Panique. >>La suite

- LES  «AMIS DE LA SYRIE » FONT LEUR CIRQUE 28/02/2012 Passé l’habituelle nausée à l’annonce du casting, on a finalement pas résisté à l’envie de suivre la dernière pantalonnade à grand spectacle du Bloc atlantiste. Et on a pas été déçu. >>La suite

- LA FENÊTRE D’OPPORTUNITÉ DU BLOC SE REFERME 22/02/2012 Dès le lendemain des attentats du 11 Septembre, les faucons étasuniens avaient déposé leur liste sur le bureau ovale : l’Afghanistan bien sûr, mais aussi l’Irak, la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et l’Iran devaient être détruits ou, à tout le moins, leur régime renversé. Pour les idéologues de la suprématie étasunienne, il s’agissait de profiter enfin au maximum du«moment unipolaire» inauguré après l’effondrement de l’URSS pour asseoir la domination de l’Empire et de ses zélateurs au sein du Bloc atlantiste. Ceci avant que de nouvelles puissances émergentes ne fassent valoir leur prétention.
Aujourd’hui, la «fenêtre d’opportunité» est en train de se refermer. >>La suite

- DE L’ALLIÉ SOUS PROZAC, À L’ENNEMI «RATIONNEL»  20/02/2012 «Mon Dieu, gardez-moi de mes amis...» La crise artificielle du nucléaire iranien prend une tournure presque burlesque. Depuis quelques jours en effet, les Etats-Unis sont contraints de déployer une intense activité diplomatique pour tenter de contrecarrer la volonté israélienne de "rayer l'Iran de la carte", le tout en invoquant le caractère… «rationnel» du régime des mollahs. Une chatte n’y retrouverait pas ses petits. >>La suite

- ISRAËL VA-T-IL RAYER L’IRAN DE LA CARTE  ? 17/02/2012 La chose semble entendue. A en croire la grande presse du Bloc de l’Ouest, l’entité sioniste devrait bientôt attaquer l’Iran pour "éviter une nouvelle Shoah" (sic). Depuis quelques jours, c’est même la montée aux extrêmes entre les deux pays. >>La suite

- LES DERNIERS PAPIERS UTILES SUR LA SYRIE Et tout d’abord un papier d’un vrai spécialiste de la Syrie Fabrice Balanche, sur la guerre communautaire qui se déroule à Homs. Puis un sujet d’APIC sur l’islamisation de la rébellion ; un sujet édifiant sur l’armement de la «rébellion» et, partant, sur la responsabilité occidentale dans ce chaos et, enfin, une petite livraison toujours intéressante d’infosyrie.

- LE BLOC ATLANTISTE AU BORD DE LA CRISE DE NERFS 07/02/2012 Le deuxième double veto sino-russe à une nouvelle résolution du Bloc atlantiste contre la Syrie , le 4 février dernier, a provoqué  et provoque toujours une surenchère absolument stupéfiante de réactions outrées. Dans un lyrisme qui confine au délire, médias et politiques occidentaux ont rivalisé d’excès haineux à l’encontre de Moscou, de Pékin, de Bachar el-Assad et de ses soutiens pour dénoncer l’impensable, l’incroyable affront. >>La suite

- DU 11 SEPTEMBRE À LA SYRIE 02/02/2012 Or actualité, nous ouvrons ici une page dédiée aux attentats du 11 Septembre 2001. Ne serait-ce que pour apporter notre petite contribution à la conjuration de l’omerta qui recouvre le déroulement de cet évènement historique. Et nous observons, au passage, que la guerre contre la terreur dont il a été le prétexte est remplacée, aujourd’hui, par un messianisme politique qui permet au Système de poursuivre son expansion mortifère sous un jour plus vendable. >>La suite

- LA MÈRE DE TOUTES LES BULLES 26/01/2012 Toute l’architecture du Système piloté par le Bloc atlantiste est bâtie sur la suprématie des Etats-Unis, elle-même bâtie sur celle du dollar. La préservation de cette suprématie est donc une nécessité stratégique, vitale pour le Système, qui n'hésite pas à sortir l'artillerie lourde pour arriver à ses fins. Sauf que le dollar est en phase terminale et que la mère de toutes les bulles est sur le point d'éclater. >>La suite

- LIENS UTILES Sur la colonne de gauche, vous trouverez désormais une liste de liens vers des sites qui proposent une info disons... différente.
- DISCORDE CHEZ L’ENNEMI AUTOUR DE L’IRAN  17/01/2012 Sur le fond, la vitrification de l’Iran est un objectif partagé des Etats-Unis et d’Israël. Sur la forme, c’est désormais la discorde chez l’ennemi. >>La suite 

- LA BATAILLE DE SYRIE: ÉTAT DES LIEUX 07/01/2012  Petit tour d’horizon des acteurs en présence et de leurs petites ou grandes magouilles en Syrie. >>La suite

- DE L’ORGUEIL À L’ABÎME 03/01/2012 Il y a des choses sur lesquelles on peut toujours compter. L’orgueil du Bloc occidentaliste en est une, avec son cortège de certitudes imbéciles et d’aveuglement complet sur les réalités du monde; qui semble devoir le conduire à une confrontation militaire avec l'Iran.>>La suite